Ecartant Wade, Macky Sall tresse des lauriers à Abdou Diouf



 Le père de Karim avait beau multiplier les attaques à son encontre mais son successeur, à part son fameux « Je suis au palais de la République…pas dans la rue publique », le 22 avril dernier, trois (3) jours avant l’arrivée tonitruante de Wade et son ironie du 25 mai dernier lors de la pose de la première pierre du pôle urbain de Diamniadio lorsqu’il disait en ces termes : il s’agit d’accélérer la cadence dans le cadre du PSE, le programme qui vise à conduire le Sénégal vers l’émergence, « tout le reste n’est que de la poussière et la poussière, on la laisse passer », Macky Sall s’était signalé par son silence. A part ses deux sorties, il n’a pas pipé mot contre Wade. Mais il en est tout autrement, en ce qui concerne le prédécesseur du père de Karim avant 2000, Abdou Diouf que l’actuel chef de l’Etat encense:


« Un distingué ainé et prédécesseur ». Avant de le remercier. « Je remercie le président Abdou Diouf pour le leadership dynamique, clairvoyant et sage avec lequel il conduit les affaires de l’Organisation internationale de la Francophonie ». L’ancien premier ministre sous Wade et président de l’Assemblée nationale a fait cette assurance pas plus tard que ce matin lors de la cérémonie d'ouverture de la 9ème conférence des organisations internationales non gouvernementales de la Francophonie. A côté du secrétaire général de l’OIF, Abdou Diouf lui-même en visite au Sénégal et qui se dit « heureux et honoré d’être aux côtés du président Macky Sall, en terre sénégalaise ».


Le successeur du président Léopold Sédar Senghor est en visite au Sénégal dans le cadre de la tenue en novembre prochain du XVe sommet de la Francophonie.


Mercredi 4 Juin 2014 - 15:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter