Echauffourrées de Grand-Yoff: Aminata Touré recadre les militants et parle d'"incident mineur"



Les scènes de violences qui ont émaillé, avant-hier, la rencontre que présidait Khalifa Abacar Sall à Grand Yoff, n’ont pas laissé indifférent le premier ministre Aminata Touré. La cheffe du gouvernement lance un appel au calme et à la retenue afin que la campagne pour les élections locales soit la plus apaisée possible.


Montant au créneau deux (2) jours après les échauffourrées qui ont émaillé la rencontre présidée par le maire de Dakar, Khalifa Sall à Grand-Yoff, le premier ministre invite au calme et à la retenue. « Je lance un appel au calme et la retenue. Il faut qu’on ait un code de conduite pour les élections locales à venir. Que ceux qui peuvent aller ensemble aillent ensemble. Ensuite que la compétition se passe de manière loyale, dans la paix et dans la retenue », déclare Aminata Touré qui demande par ailleurs à ces camarades de l'Alliance Pour la République (APR) de  bannir la violence et de développer des arguments pour tout ce qui concerne les politiques de développement de Grand Yoff.


Car dit-elle, «c’est dans le calme que les choses peuvent se faire » dans les colonnes du journal "le populaire" où la "dame de fer" ne manque pas toutefois de considérer que "ce qui s'est passé à Grand-Yoff est un incident mineur". 


Mardi 8 Avril 2014 - 11:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter