Economie: La mine, un secteur important pour l’avenir de l’Afrique, selon le Président de la Banque Mondiale



Economie: La mine, un secteur important pour l’avenir de l’Afrique, selon le Président de la Banque Mondiale
Après avoir pris part au sommet de l’Union Africaine (UA), en Ethiopie (Addis-Abeba), le Président du Groupe de la Banque Mondiale, Robert B. Zoellick a fait face à la presse par vidéoconférence, ce mardi 2 février. Au cours de cette rencontre, il a estimé que: «la mine est un secteur très important pour l’avenir de l’Afrique». Selon lui, ce n’est pas seulement le cas pour les pays en développement: «regardez l’Australie qui obtient un revenu énorme de la mine, le Canada aussi». Robert B. Zoellick a indiqué qu’ «il faut pouvoir développer le secteur minier pour que cela retombe et profite à tout le monde et cela peut avoir des impacts sur vos devises par exemple». Pour lui, la clé c’est d’en tirer un maximum pour tout le monde et de le faire de façon à ce que ce soit un moteur de croissance.
Bien qu’affirmant que c’est un domaine où l’on a de plus en plus d’opportunité pour le dialogue « sud sud», le Président de la Banque Mondiale a, cependant, laissé entendre que: «la mine est un secteur risqué parce qu’on l’a vu dans le passé, ça débauche sur ce qu’on appelle des enclaves, ça va vous créer un nombre limité d’emplois dans un secteur et le reste de la société en est privée». Il a, en outre, fait savoir que la Banque Mondiale travaille avec les pouvoirs publics pour s’assurer que les recettes soient transparentes. «On exhorte les pays à adhérer à une initiative transparente et que cela soit une croissance inclusive avec le programme des liens» a-t-il soutenu.

Papa Mamadou Diéry Diallo

Mardi 2 Février 2010 - 16:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter