Economie asphyxiée par le blocus de la transgambie : Jammeh active ses réseaux basés au Sénégal

Une économie au bord de l’asphyxie, un régime menacé par les vents de la poussée démocratique avec des manifestations de mouvements citoyens. Le président très autoritaire de la Gambie a activé ses réseaux pour desserrer l’étau autour de lui imposé par le blocus de la transgambienne par les transporteurs sénégalais pour fustiger la hausse des tarifs de passage du bac.



C’est un régime gambien en proie à  des manifestations de l’opposition, une économie au bord de l’asphyxie avec le blocus de la route transgambienne par les transporteurs sénégalais pour dénoncer la hausse disproportionnée des tarifs du bac. Le régime du président Yahya Jammeh est secoué de tout bord et risque d’être emporté par ses remous. Et pour parer à toute éventualité, l’homme fort de Banjul a activé ses réseaux basés au Sénégal pour obtenir un retour normal de la situation au niveau de la frontière entre les deux pays et permettre à son économie de repartir de nouveau.

Et, après la sortie du chanteur engagé et ami du régime gambien Ouza Diallo, en passant par le voyage de l’international sénégalais El hadji Ousseynou Diouf en Gambie mais aussi la tentative avortée de voyage du maire de Ziguinchor Abdoulaye Baldé, Jammeh compte sur ses réseaux pour trouver une solution à cette situation qui l’angoisse.

Mieux, le 5 avril dernier, Yankuba Coley, maire de la localité gambienne de Kanifing qui avait invité son homologue maire de Ziguinchor, avait convoqué tous les chauffeurs de la Gambie dans les locaux de la mairie, en présence des ministres Gambiens du Commerce et de l’intérieur, pour leur demander d’adopter une posture nationaliste dans le contexte de la crise à la frontière avec le Sénégal, informe le journal Enquête.

Une occasion sur laquelle le ministre de l’intérieur Ousmane Sonko a saisi pour rappeler aux transporteurs d’oublier à jamais l’existence de leur syndicat (GNTC) qui était l’interlocuteur des routiers sénégalais et dont le leader est mort en détention.


Samedi 30 Avril 2016 - 08:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter