Economie : l’ère Wade est plus désastreuse que les précédentes.



Economie : l’ère Wade est plus désastreuse que les précédentes.
Après vingt ans d’exercice du pouvoir (1960-1980), le président Senghor a laissé l’économie du Sénégal dans une situation exsangue. Selon la Banque mondiale, le Sénégal a enregistré, au cours des vingt premières années de son indépendance, la croissance économique la plus faible des pays africains au sud du sahara, lit-on dans le manifeste citoyen pour la refondation nationale. De l’avis des camarades de Serigne Mansour Sy Djamil, le président Abdou Diouf n’a pas fait mieux.

Mais aujourd’hui, ajoutent-ils, l’alternance espoir de tout un peuple, présente un bilan désastreux. L’échec est évident, qu’il s’agisse de la satisfaction de la demande sociale, de la sauvegarde des libertés, de la consolidation de l’Etat de droit ou de l’éthique dans la gouvernance. L’ère Wade, c’est selon le manifeste citoyen, celle de la dislocation des institutions, mais aussi d’une concentration jamais égalée du pouvoir présidentiel au Sénégal.

Marième FAYE

Jeudi 27 Janvier 2011 - 12:49




1.Posté par fagor le 28/01/2011 19:40
Lui ne m'inspire pas du tout: il fait du bruit et après il se déclarera "disposé à négocier". En tous cas moi personne ne me manipulera. Tous des véreux ces politiciens et ceux qui se disent de la société civile. A leurs yeux nous ne valons rien. Observez son regard!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter