Education: 30.000 élèves sans pièces d’Etat civil en 2016



La problématique des pièces d’Etat civil dans le secteur de l’Education. De 50.000, le nombre d’élèves ans pièces d’Etat civil est passé en 2016 à environs 30.000, c’est ce qu’a fait savoir la Directrice du centre national d’Etat civil.

Selon Dié Mandiaye BA, des efforts sont en train d’être fait sur la modernisation, l’équipement des centres d’Etat civil, la formation des agents,… D’ailleurs à Kaolack, cent (100) de nouveaux élus sont en train d’être formés, plus de 700 le seront sur le plan national.

«L’objectif de cette formation est d’abord de renforcer les capacités des acteurs de l’Etat civil, de permettre à ces nouveaux élus, d’avoir les outils nécessaires pour une bonne tenue de l’Etat civil. C’est également de leur faire prendre conscience de l’importance de l’Etat civil et de leurs rôles en tant qu’acteurs principaux», décline Dié Mandiaye BA sur la Rfm. 

Selon elle, des avancées sont notés dans le secteur. "C'est la première fois qu'on a pu avoir un budget d'environ 120.000.000 pour assurer la formation initiale du personnel. Soixante (60) centres sont en train d'être informatisés...", souligne la Directrice du centre national d'Etat civil. 


Mardi 27 Septembre 2016 - 12:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter