Education : Dianté et Cie pas du tout contents.

Le coordonnateur du Grand Cadre était hier à Touba pour dénoncer les ponctions dans les salaires des enseignants malgré les garanties que leur avait faites le gouvernement. Mamadou Lamine Dianté et Cie qui considèrent avoir respecté leur part du marché en ayant levé leur mot d’ordre et rendu les notes attendent l’application des mesures prises.



Education : Dianté et Cie pas du tout contents.
Le règlement de la crise dans le secteur de l’Education n’est pas pour demain. C’est l’avis de Mamadou Lamine Dianté qui était hier à Touba pour dénoncer les ponctions dans les salaires, malgré les assurances du gouvernement.

 «Ils ont ponctionné nos salaires à la fin de ce mois qui coïncide avec le vote de la loi de finance du mercredi dernier, à la même hauteur que le mois passé, alors que nous avons suspendu le mot d’ordre de grève», a expliqué Dianté à nos confrères de SeneNews. 

Mais ce couac est à imputer, selon le Secrétaire général du Cusems, à Serigne Mbaye Thiam : «C’est lui le responsable de cet acte car, il est le seul qui est habilité à transmettre les rapports de salaires».

Dianté et Cie ne comptent pas en rester là car ils doivent se rendre ce Samedi à Tivaouane pour les informer de ce qu’ils qualifient de manque de bonne volonté de la part des autorités étatiques.  
 

Ousmane Demba Kane

Samedi 2 Juillet 2016 - 12:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter