Education : L’Union pour la défense de l’éducation publique décrète 72 heures de grève totale

L’Union pour la défense de l’éducation publique (Udep) entre dans la dense avec une grève totale de 72 heures à compter de demain mercredi et ce jusqu’à vendredi. Les membres de cette union s’insurge contre le non respect de l’Etat de ses engagements signés avec les syndicats d’enseignants.



 
Les membres des syndicats d’enseignants affilés à l’Union pour la défense de l’éducation publique (Udep) vont observer une grève totale de 72 heures de grève à compter de demain, mercredi, jeudi et vendredi. Ces enseignants ont ainsi décidé de se faire entendre du gouvernement qui n’œuvre pas, d’après eux, dans le sens du respect des accords signés avec leurs organisations syndicales respectives.

Autant dire qu'avec cette nouvelle perturbation, c’est le champ de la contestation qui s’élargit. L’Union pour la défense de l’éducation publique (Udep) a décidé en effet de rejoindre le front syndical enseignant avec une grève totale les 16,17 et 18 mars. «Ce mouvement d’humeur va s’étaler sur trois jours, qu’à partir de mercredi 16 mars et ce jusqu’au vendredi 18 mars, les enseignants affiliés aux organisations syndicales, ajoutant que  membres de l’Udep, sont invités à observer le mot d’ordre lancé à l’issue de la plénière d’hier», informe Moussa Diène, secrétaire général de l’ l’Organisation des instituteurs du Sénégal (Ois) sur les ondes de la radio Walf Fm.

Khadim FALL

Mardi 15 Mars 2016 - 12:56




1.Posté par PAPE le 15/03/2016 15:17
JE CROYAIS QUE LES CAISSES SON PLEINES
FENEREK!
APRÈS LES 20 MARS IL Y AURA BEAUCOUP DE SALAIRES IMPAYÉS
ILS ONT VOLÉ TOUT L'ARGENT

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter