Eglise saccagée à Sicap Mbao - Pikine: le Procureur ouvre une enquête



Eglise saccagée à Sicap Mbao - Pikine: le Procureur ouvre une enquête
Des individus ont saccagé une Eglise à Sicap Mbao dans le département de Pikine, sous le prétexte que le site sur lequel l’édifice se situe, devait servir d’espace de loisir. 

Au lendemain, le portail du lieu de culte qui porte encore les stigmates de l’attaque, est fermé. 
Sur le mur de clôture noirci par la fumée, des écrits hostiles à l’implantation de l’Eglise sont bien visibles. «Dégagez le mur de la honte», lit-on. 

Le chef de quartier parle d’une vieille histoire sur la Rfm. «Il y avait des problèmes mais aujourd’hui, l’Eglise est construite. Je pensais que c’était fini», explique-t-il tout en appelant «à préserver la paix qui règne entre les différentes confessions religieuses au Sénégal». 

«On doit laisser des espaces de loisir aux jeunes. Cela a commencé depuis la construction de la Mosquée. Les jeunes ont besoin de jouer», soutient un habitant du quartier.

«Nous sommes tous des Sénégalais, Eglise ou Mosquée, ce qui est arrivé est anormal. Je vois mal des gens attaquer une Mosquée et puis les travaux de l’Eglise continuent. Cela ne vaut plus la peine de ruer dans les brancards», tempère un autre. 

De son côté, le chef de quartier prône le dialogue entre les responsables de l’Eglise et les jeunes. 
Le Procureur informé, l’enquête est ouverte. 


Vendredi 26 Mai 2017 - 15:16




1.Posté par Ngor le 27/05/2017 16:15
La justification de la terreur ne tient pas. Combien de dizaines de mosquée s'approprient des places communes à Dakar dont la belle et grande mosquée à la pâte d'oie près de Nabil choisir ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter