Egypte: al-Jazira dans la tourmente

Trois journalistes étrangers travaillant pour la chaîne al-Jazira en anglais ont été expulsés d’Égypte pour non obtention d’accréditation de presse. La dernière d’une série de mesures par les autorités égyptiennes contre la chaîne qatarienne accusée de procéder à une couverture biaisée des événements en Égypte.



En Egypte, la chaîne de télévision qatarienne al-Jazira fait l'objet d'attaques de toutes parts. AFP PHOTO/MOHAMMED ABED
En Egypte, la chaîne de télévision qatarienne al-Jazira fait l'objet d'attaques de toutes parts. AFP PHOTO/MOHAMMED ABED
Les problèmes d’al-Jazira ont commencé après la destitution du président Mohamed Morsi le 3 juillet. Les bureaux de la chaîne arabe al-Jazira Égypte, qui fournit une couverture directe et 24 heures sur 24 des événements ont fait, très tôt, l’objet d’une descente de police. Caméras et matériel de transmission ont été saisis sous prétexte de « travailler sans licence ». Deux journalistes de la chaîne ont été détenus pour un mois et des cars de diffusion ont été récemment saisis.
Les autorités accusent la chaîne d’être un « organe de propagande en faveur de la confrérie des Frères musulmans ». Les télévisions égyptiennes, publiques et privées ont, elles aussi, lancées une campagne contre la chaîne qatarienne. Elles consacrent une rubrique à ce qu’elles qualifient « des mensonges d’al-Jazira ».
Facebook et Twitter ne sont pas en reste. On a ainsi pu lire ce commentaire « Al-Jazira devra faire sa prochaine couverture des manifestations des Frères musulmans à la prison de Tora puisque c’est là que se trouvent tous les membres de la confrérie ». Les chaînes turques favorables aux Frères musulmans commencent, elles aussi, à faire face à des ennuis croissants avec les autorités.

Source : Rfi.fr
 

Dépéche

Mardi 3 Septembre 2013 - 11:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter