Egypte: grave attentat dans le Sinaï contre des policiers

Un convoi transportant des policiers a été pris pour cible ce lundi matin 19 août alors qu'il roulait dans le Nord-Sinaï, région frontalière avec la bande de Gaza. Au moins 25 policiers ont été tués ce qui en fait l'attentat contre les forces de l'ordre le plus grave de ces dernières années. Les violentes escarmouches entre radicaux islamistes et forces de l'ordre sont fréquentes dans le Nord-Sinaï et des troupes supplémentaires ont été déployées dans la région par le gouvernement égyptien. Le point de passage de Rafah entre l'Egypte et la bande de Gaza a été fermé.



Selon un décompte effectué par l'AFP, ce nouvel attentat du 19 août porte à 73 le nombre de membres des forces de l'ordre tués dans le Nord-Sinaï depuis la destitution de Mohamed Morsi le 3 juillet. AFP
Selon un décompte effectué par l'AFP, ce nouvel attentat du 19 août porte à 73 le nombre de membres des forces de l'ordre tués dans le Nord-Sinaï depuis la destitution de Mohamed Morsi le 3 juillet. AFP

Les conscrits de la police partaient en permission. Ils avaient quitté leur caserne de Rafah à la frontière avec Gaza et se rendaient à El Arich, la capitale du Nord-Sinaï. A la hauteur du village de Massoura les deux cars affrétés par la police sont tombés dans une embuscade. Les agresseurs ont tiré plusieurs roquettes de bazooka.

C’est l’opération la plus meurtrière contre des forces de l’ordre dans le Sinaï. En août dernier, dix-sept militaires avaient été tués lors d’une attaque contre leur camp près de Rafah. Le Nord-Sinaï est devenu depuis la chute de l’ex-président Moubarak une zone où les jihadistes font la loi.

La région a connu une accalmie durant l’année au pouvoir du président Frère musulman Mohamed Morsi. Un accord tacite avait été conclu entre le pouvoir et les jihadistes. Ces derniers gardaient un profil bas tandis que le pouvoir islamiste retenait l’armée. Après la destitution du président Morsi les attaques se sont multipliées contre les Forces de l’ordre dans le Sinaï tandis que l’armée a lancé une opération de grande envergure pour pacifier la région.


Rfi.fr

Lundi 19 Août 2013 - 14:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter