Egypte: quinze jihadistes tués par l'armée dans le Sinaï

En Egypte, l’armée a annoncé mardi 3 septembre avoir tué 15 jihadistes dans le nord-est du Sinaï, dans des villages à proximité de la ville de Sheikh Zuweid, près de la frontière avec Gaza. Plusieurs dizaines de militants islamistes ont aussi été blessés et capturés.



Des militants islamistes à Sheikh Zuweid, le 10 août 2013. REUTERS/ Stringer
Des militants islamistes à Sheikh Zuweid, le 10 août 2013. REUTERS/ Stringer

Le raid mené par les hélicoptères Apache et les troupes au sol est le plus important exécuté dans le Sinaï depuis des années.


L’armée égyptienne avait dépêché d’importants renforts dans le nord-est de la péninsule après l’attentat où 25 policiers avaient été abattus d’une balle dans la tête, le 19 août.


Il y a deux jours, les forces de sécurité avaient arrêté Adel Habbara, un bédouin présenté comme l'un des principaux chefs jihadistes dans le Sinaï.
 

Parallèlement, l’armée poursuit la destruction des tunnels de contrebande qui relient l’Egypte à Gaza. Selon l’armée, près de 700 tunnels ont été détruits où inondés à l’eau de mer. Une opération qui semble commencer à porter ses fruits.

Gaza souffre depuis quelques jours d’une pénurie de carburant. Essence et diesels subventionnés étaient passés en contrebande dans de gros tuyaux en plastique à partir de l’Egypte.
 

L’armée détruit aussi les maisons où elle découvre des entrées de tunnels. Des mesures décriées par les bédouins frontaliers, pour qui le trafic avec Gaza était devenu la principale source de revenus.
Source: RFI



Mercredi 4 Septembre 2013 - 11:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter