Egypte: une nouvelle élection présidentielle n'est pas à exclure



Le plan de règlement de la crise, que l'armée égyptienne pourrait appliquer si les responsables politiques du pays ne parviennent pas à s'entendre, prévoit des amendements à la Constitution, la dissolution du parlement et la tenue d'une nouvelle élection présidentielle, a annoncé mardi l'agence Reuters, citant des sources militaires.

Source : http://fr.rian.ru/world/20130702/198679821.html...


Mardi 2 Juillet 2013 - 19:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter