El Hadj Malick Gueye : «L’Etat a tort de confier le "cœur" de la ville de Kaolack à Serigne Mboup»



Selon El Hadj Malick Gueye, député de Latmingué, si le Saloum est en retard par rapport aux autres régions naturelles du Sénégal, c’est bien parce qu’elle est entre de mauvaises mains. Pour le député, le Cœur de ville de Kaolack considéré comme le centre névralgique de la capitale du Saloum, a été confié à un privé qui ne poursuit que des intérêts personnels. «L’Etat a, en effet, confié à l’homme d’affaires Serigne Mboup cette importante place dans laquelle il a installé un centre commercial et son organe de presse ».

El Hadj Malick Gueye de trouver que le Saloum et les Saloum-Saloum souffrent de ce diktat des riches. «Je  n’ai que le Saloum. Je ne suis pas d’accord que le cœur de ville de Kaolack soit confié à une seule personne. Toutes les usines du Saloum sont anéanties. Le Saloum est partagé entre de gros bras. Je demande au Président Macky Sall de rendre le cœur de ville de Kaolack aux Saloum-Saloum et de rétablir cette injustice. Sur cette base, nous pourrons facilement obtenir des populations un deuxième mandat», peste t-il.
 
Le député trouve que le président du conseil départemental et le maire appartiennent à d’autres localités du pays. «Le Saloum à besoin des Saloum-Saloum aux postes de responsabilités pour se développer et non de ces élus locaux qui ne viennent ici que les dimanches», note t-il.

 


Dimanche 5 Juillet 2015 - 13:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter