El Hadj Ousseynou Diouf : "Je n'ai jamais renoncé à la sélection "

Actuellement sous contrat avec un club Malaisien, l'ancien numéro 11 des "Lions" de la génération 2002 n'est pas moins intéressé par les performances de l'équipe nationale. El Hadj Diouf est clair : il n'a pas encore tourné la page de la sélection.



El Hadj Ousseynou Diouf : "Je n'ai jamais renoncé à la sélection "
Invité à se prononcer sur les débuts d'Aliou Cissé en compétition, Diouf estime que l'essentiel était de gagner pour les Lions : " le plus important c'était de remporter ce match, qu'importe la manière, il fallait gagner vu que c' était le premier match", analyse El Hadj Diouf dans un entretien avec le quotidien sportif Stades.

Toutefois le double ballon d'or africain tient à rappeler à qui veut l'entendre qu'il n'a pas encore pris sa retraite internationale. « Je n’ai jamais renoncé à l’équipe nationale », précise Diouf. D’ailleurs même Diagne Faye me dit souvent que si on m’appelle en sélection, je n’ai pas à refuser, parce que « nawoone, fawoone » (comme autrefois). Tout le monde connait mon amour pour le maillot sénégalais. Aujourd’hui je fais de très bons matchs avec mon club de Sabah FA (D1 Malaisie) et je pense qu’on terminera premier du championnat ».

L'ancien buteur des Lions est d'avis qu'en équipe nationale, les joueurs doivent donner davantage de plaisir aux supporters. " Un joueur doit se surpasser, mais j'ai comme l'impression que les joueurs manquent de confiance en équipe nationale. Ils ne jouent pas libérés (...). Sadio Mané doit se lâcher, c’est le meilleur donc il doit comprendre qu’il a deux rôles à jouer. D’abord très bien jouer et faire rêver les supporters. C’était le rôle que je jouais à l’époque. Non seulement, je tentais de bien jouer, de faire plaisir par des gestes techniques, mais aussi de faire gagner mon équipe ».

Aussi Diouf n'a pas manqué de défendre son ancien coéquipier en sélection Aliou Cissé, dont la gestion de la tanière a fait débat récemment : « J’ai entendu beaucoup de choses après la publication de la liste d’Aliou Cissé. Il parait qu’on le surnomme Yaya Jammeh. Je vous dis sincèrement que ce n’est pas vrai. Moi j’ai côtoyé l’homme pendant des années et il n’a pas un caractère trempé. Aliou n’est pas caractériel, c’est un homme de principe. D’ailleurs ces joueurs qui parlent mal d’Aliou Cissé et de son staff n’ont qu’à la fermer. Ils ne s’appellent pas El Hadji Diouf ou Henri Camara, des gars qui réglaient tout seul les problèmes de l’équipe nationale. Qu’est-ce qu’ils ont fait pour cette équipe ? Rien du tout », lâche l’ancien joueur de Liverpool.


 


Mercredi 17 Juin 2015 - 10:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter