El Hadji Diouf: « Aliou Cissé connait bien là où il va »

L'ancienne star des Lions du football, El Hadj Diouf, demande au public sénégalais de continuer à faire confiance à l'actuel sélectionneur de l'équipe nationale, Aliou Cissé, qui ''peut être l'homme de la situation", en dépit des interrogations suscitées par les deux derniers revers subis par le Sénégal.



El Hadj Diouf assistait samedi à la finale du championnat populaire ’’navétanes’’ à Kébémer, sur invitation du directeur des mines et de la géologie et responsable politique de l’Alliance pour la République (APR, Ousmane Cissé.
 
El Hadj Diouf reconnait que "tous les matchs sont joués pour être gagnés’’, mais Aliou Cissé "connait bien là où il va" et "peut être l’homme de la situation". 
 
"Cela ne fait pas longtemps qu’on a donné l’équipe à Aliou (Cissé). Il estime que le nombre de joueurs convoqués s’explique par un besoin d’en essayer certains. Ce qui ne peut se faire qu’à ces occasions", a-t-il dit. 
 
Il répondait à une question sur le nombre jugé important de joueurs -une quarantaine - convoqués par le sélectionneur des Lions en six matchs, depuis son arrivée à la tête de l’équipe nationale. Un total trop élevé, selon certains observateurs qui y voient la cause des deux derniers revers enregistrés par le Sénégal. 
 
El Hadj Diouf demande par ailleurs à Aliou Cissé d’entretenir "de bonnes relations avec la presse’’, avant de promettre de discuter avec le sélectionneur de certains sujets concernant les Lions. 
 
Les joueurs, de leur côté, "doivent avoir un mental irréprochable pour vaincre leurs adversaires", car selon lui ’’tout se joue à ce niveau’’.
 
"Le football n’est pas physique, il est mental, et quand on joue, il faut montrer à son adversaire son envie de gagner, comme le faisait notre génération", a indiqué El Hadj Diouf. 
 
Selon lui, les joueurs convoqués en équipe nationale "doivent s’adapter et savoir qu’ils ne jouent pas pour l’équipe de France ni pour l’Angleterre, mais pour le Sénégal, avec nos moyens".


Avec galsenfoot
 


Lundi 19 Octobre 2015 - 10:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter