El Hadji Diouf sur les Sénégalais en Angleterre: « Ne me comparez pas à la nouvelle génération ! »

En 2002, El Hadji Diouf rejoignait la Premier League anglaise par la grande porte en signant à Liverpool, contribuant ainsi à baliser le chemin du championnat anglais aux joueurs sénégalais. Après 12 ans de carrière, le double ballon d’or africain n’y a inscrit que 39 buts, soit une moyenne de 3,25 buts par an. Malgré ces faibles statistiques et devant la réussite actuelle de la nouvelle génération de Lions dans le championnat anglais, l’ancien attaquant de Lens refuse toute comparaison et continue de clamer son appartenance à « une autre dimension ».



El Hadji Diouf sur les Sénégalais en Angleterre: « Ne me comparez pas à la nouvelle génération ! »
« Moi, j’ai toujours dit que je n’ai jamais été un buteur. Et aujourd’hui, on ne peut pas me comparer à la nouvelle génération de Lions qui sont en Angleterre. Que ce soit Mame Biram Diouf ou les autres qui y marquent des buts. Avec tout le respect que j’ai pour eux, il n’y a aucun joueur sénégalais qui ne voudrait pas avoir le talent d’El Hadji Diouf », a-t-il déclaré lors d’un entretien accordé au journal sportif Stades.


L’ancien numéro 11 des Lions argumente : « Je ne suis pas un buteur. Filippo Inzaghi a été un buteur, mais cela ne veut pas dire qu’il était meilleur que Del Piero. Moi, je suis un joueur qui enflamme les stades, un joueur d’une autre dimension et ce n’est pas pour rien que j’étais parmi les premiers à intégrer le championnat anglais. Pour moi, marquer des buts n’est pas suffisant dans le football. Les gens viennent au stade pour voir du spectacle et avoir du baume au cœur », clame-t-il.


Selon le double ballon d’or africain, Diafra Sakho a les moyens de devenir un grand de la Premier League. « Un joueur comme Diafra Sakho a toutes les dispositions pour réussir dans le championnat anglais. Il a la carrure d’un Didier Drogba.», a-t-il estimé. « En Angleterre il faut se battre car le talent seul ne suffit pas. C’est le seul championnat ou le talent ne suffit pas, on peut réussir ailleurs et échouer en Premier League, c’est un championnat atypique », a ajouté Diouf.
 


Mardi 14 Juillet 2015 - 10:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter