El Hadji Ibrahima Mbow (Apr) sur la nomination d’Aminata Niane : « Objectivement, je ne comprends pas le fait que Aminata Niane puisse revenir… »

Au sein de l’Alliance pour la République (Apr – Parti au pouvoir), les sons de cloches sont loin d’être les mêmes. Pour cause : la nomination d’Aminata Niane, ex-Directrice générale de l’Agence pour la promotion des investissements et des grands travaux (Apix), au poste de conseillère spéciale du chef de l’Etat.



El Hadji Ibrahima Mbow (Apr) sur la nomination d’Aminata Niane : « Objectivement, je ne comprends pas le fait que Aminata Niane puisse revenir… »
« Objectivement, je ne comprends pas le fait que Aminata Niane puisse revenir aux côtés du Président de la République », indique El Hadji Ibrahima Mbow, président de l’Union citoyenne (Bunt-bi), parti membre de la Coalition « Macky 2012 », selon le journal « Le Populaire ».

Plus loin, il ajoute : « Je n’étais pas à l’aise avec le recrutement d’Aminata Niane. D’abord, parce qu’elle a montré ses limites. Quand elle pilotait l’Apix, c’était une véritable nébuleuse, et l’on a vu vraiment, l’inefficacité de sa gestion ».

Pour lui (El Hadji Ibrahima Mbow), « le Président aurait pu s’appuyer sur d’autres compétences, puisque le Sénégal regorge de compétences avérées et qu’on devrait essayer de nouvelles personnes, mais pas avec celles qui ont déjà montré leurs limites, leurs inefficacités. L’Apix a véritablement été critiquée. Même en termes de transparence, la gestion d’Aminata Niane n’était pas un modèle. Voilà les raisons pour lesquelles, j’ai dit que je n’étais, quand même pas à l’aise avec le choix de Macky Sall. Cependant, le chef de l’Etat a un niveau d’informations que nous n’avons pas ».

Néanmoins, El Hadji Ibrahima Mbow reste convaincu que « le recrutement d’Aminata Niane n’empêchera pas la poursuite des audits », souligne le même journal. 



Vendredi 28 Septembre 2012 - 12:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter