Election HCCT - Khalifa Sall bande les muscles: «Nous ne laisserons personne voler les élections»

Les partisans de Khalifa Sall sont déterminés à ne laisser personne truquer les élections du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT) prévues ce dimanche 4 septembre. Le maire de Dakar et tête de file de la coalition Taxawu Dakar avertit et menace: "Nous allons sécuriser le vote". Ce, face à ce qu’il appelle "la volonté du pouvoir de manœuvrer pour opérer un hold up électoral".



Le camp de la coalition Taxawu Dakar est déterminé à faire face aux tentatives de fraude. Khalifa Sall tire sur la sonnette d’alarme et avertit le camp de Benno Bokk Yakaar (BBY): «Nous ne laisserons personne voler les élections du 4 septembre , avertit le maire de la capitale.

En meeting dans la commune de Grand Dakar, fief du maire de cette commune, Jean Baptiste Diouf, le secrétaire à la vie politique du Parti Socialiste (PS) se dit déterminé ainsi que tous les militants à sécuriser le vote des conseils municipaux.

Selon le maire de Dakar à l’état actuel de la démocratie, «on ne peut pas ici à Dakar aller à une élection avec un corps électoral de 1098 électeurs et ne pas disposer de fichier électoral», fustige-t-il.  

Fait marquant de ce meeting, c’est l’absence du maire de la commune de Grand Dakar. Mais Khalifa Sall rassure: « Jean Baptiste est avec nous, il est seulement empêché et je sais pourquoi il n’est pas là. Il est avec nous et nous sommes en contact permanent. Il vit aujourd’hui des épreuves difficiles». 

Khadim FALL

Vendredi 2 Septembre 2016 - 09:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter