Election américaine 2016 : un premier résultat favorable pour Hillary Clinton, comme les derniers sondages

ÉLECTION USA - Les résultats de l'élection américaine sont attendus dans la nuit de mardi 8 à mercredi 9 octobre 2016. Les tout derniers sondages, État par État, montrent qu'Hillary Clinton est vraiment favorite et se place devant Donald Trump, en particulier dans les "swing states".



Election américaine 2016 : un premier résultat favorable pour Hillary Clinton, comme les derniers sondages
[Mis à jour le 8 novembre 2016 à 12h37] Présidentielle américaine - Les bureaux de vote sont maintenant ouverts ! C'est en effet ce mardi que les Américains sont appelés à se rendre aux urnes afin d'élire dans chaque Etat les grands électeurs, qui désigneront finalement le prochain président - ou la prochaine présidente - des Etats-Unis. Le coup d'envoi officiel du scrutin était fixé à 6h sur la côte est, soit 12h en France. Quelques heures avant le vote, les sondages nationaux donnaient l'avantage à Hillary Clinton. Le New York Times estime même qu'elle a 84 % de chance de l'emporter. Real Clear Politics, qui établit une moyenne des sondages, estime l'écart entre la démocrate et le républicain à 3 points - Hillary Clinton est créditée de 47,2 % des voix et Donald Trump de 44,2 %.

En réalité, quelques États stratégiques pourraient faire basculer le scrutin. Appelés les "swing states", ils seront particulièrement observés. C'est le cas de la Floride, qui compte 29 grands électeurs, mais aussi de l'Ohio, la Pennsylvanie, la Virginie ou encore la Caroline du Nord. État par État, les projections sont nettement en faveur de la démocrate, avec une majorité de "swing states" penchant de son côté. Comme le veut la tradition depuis 1960, le hameau de Dixville Notch, dans le New Hampshire, s'est déjà prononcé dans la nuit de lundi à mardi. Et c'est Hillary Clinton qui est sortie gagnante face à Donald Trump : quatre électeurs se sont prononcés pour la démocrate, deux pour le républicain et un pour le candidat indépendant Gary Johnson. Enfin, un bulletin de vote a été invalidé car le nom de Mitt Romney avait été écrit à la main. Plus insolite encore, l'astronaute américain Shane Kimbrough a exercé son droit de vote depuis l'espace. Actuellement en mission à bord de la Station spatiale internationale, il s'est prononcé via Internet.

Contrairement à la France où la modération s'impose à quelques heures de l'ouverture des bureaux de vote, aux Etats-Unis, les candidats ont multiplié les prises de parole. Lors de sa dernière journée de campane, Hillary Clinton a ainsi tenu cinq meetings durant lesquels elle s'est posée comme une force de rassemblement. "Je veux être la présidente pour tous, ceux qui votent pour moi et ceux qui votent contre moi", a-t-elle notamment déclaré dans l'Etat de New York. De son côté, Donald Trump est resté sur son cheval de bataille et sur l'une de ses formules favorites. "Je veux que tout l'establishment de Washington entende les mots que nous allons tous prononcer quand nous gagnerons demain : nous allons curer le marigot", a-t-il déclaré.

linternaute.com

Mardi 8 Novembre 2016 - 10:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter