Election des députés au Parlement de la CEDEAO: Bennoo Bokk Yaakaar s’adjuge cinq postes sur six

La clôture de la troisième session extraordinaire de l’Assemblée nationale a permis aux députés de la 12ème législature de choisir certains de leurs homologues pour représenter le Sénégal au parlement de la Cedeao.



Election des députés au Parlement de la CEDEAO: Bennoo Bokk Yaakaar s’adjuge cinq postes sur six
Sur les six sièges devant être pourvus, le groupe parlementaire Book Yaakaar a obtenu 5 sièges à l’issue du vote alors que le groupe des “Libéraux et démocrates“ se contente d’un seul siège. Parmi les heureux élus, Doudou Issa Niasse et… le «tonitruant» Moustapha Cissé Lô, 2ème vice-président de l’Assemblée, qui retrouve son poste au parlement de la Cedeao, informe le journal « Sud Quotidien ».

« Je siégerais au niveau de la Commission de libre circulation des biens, personnes et des douanes. Je vais continuer de travailler davantage sur les politiques d’intégration et de paix. Vous savez que le Sénégal est le nœud de cette corde qui est entourée des pays à conflit », a déclaré Moustapha Cissé Lô du groupe parlementaire de Bennoo Bokk Yaakaar, avant de remercier ses camarades pour son retour au parlement de la Cedeao, indique la même source.

Le député libéral Mamadou Lamine Thiam va dans le même sens que le 2ème vice président de l’Assemblée et souligne que « nous allons faire l’intérêt des populations du Sénégal et de la sous-région notre préoccupation».
Lors du dépouillement du vote, il faut retenir que sur les 109 votants, seuls 92 députés ont voté pour la liste. 09 votes contre et 08 bulletins nuls ont été enregistrés alors qu’aucune abstention n’a été notée.

En ce qui concerne l’adoption du projet de loi portant suppression du Sénat, du poste de vice-président et le remplacement du Conseil économique et social par un Conseil économique, social et environnemental, le Président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse reste plus que serein. «Le droit a parlé, la loi s’est exprimée, la démocratie a prévalu et la République continue son chemin », a souligné Moustapha Niasse à la fin de ladite session. La 12ème législature va enfin se pencher, dès la semaine prochaine, sur les inondations en session extraordinaire. A cet effet, les parlementaires vont se réunir, lundi prochain, pour fixer la date de la session à venir, précise la même source.



Samedi 22 Septembre 2012 - 12:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter