Election du HCCT : l’APR de Foundiougne au bord de l’implosion

La confection des listes des représentants de l’APR et de Benno bokk yaakaar (BBY) aux élections du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT) sème la division au sein du parti présidentiel à Foundiougne. En effet, le député maire de Foundiougne, Babacar Diamé, et le Secrétaire général du gouvernement, Abdou Latif Coulibaly, ont confectionné chacun sa liste qu’il considère légitime.



Election du HCCT : l’APR  de Foundiougne au bord de l’implosion
Les élections des conseillers des collectivités territoriales risquent, de faire éclater l’union observée lors du référendum. En effet, deux tendances se disputent la légitimité pour confectionner la liste devant représenter la coalition au pouvoir à ces échéances électorales.

Pour le député maire de Foundiougne qui a tenu des concertations à Touba Kouta, la rencontre qu’il a organisée était nécessaire car «il fallait voir sous quelle forme nous allons aller aux élections. Il y a eu plusieurs candidatures au sein de l’APR et de la coalition «Macky 2012 ». Nous n’avons pas pu départager les candidats sans voter. Et c’est démocratiquement que Simon Diouf, maire de la commune de Mbam l’a emportée».

Mais, cette rencontre a noté le boycott des représentants de l’Alliance des forces de progrès (AFP) pour protester contre le mode de désignation des candidats.

Du coté de Sokone où le secrétaire général du gouvernement a tenu ses concertations, les choses se passées plutôt dans le calme. C’est ce qu’affirme Abdou Latif Coulibaly qui s’est entretenu avec nos confrères de la Sud fm : «J’ai informé le président de la République qui nous a donné les instructions à travers Benoît Sambou et a décliné les conditions dans lesquelles les concertations devaient se dérouler pour aboutir au choix de l’ensemble des titulaires de nos listes qui vont nous représenter à la prochaine élection du 4 septembre ».

Leur choix opéré, Abdou Latif Coulibaly promet qu’il va déposer la liste auprès du chef de l’Etat. Pendant ce temps, Babacar Diamé menace de partir sous les bannières d’une autre coalition.

Ousmane Demba Kane

Lundi 8 Août 2016 - 13:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter