Election législative : Ouverture d’une révision exceptionnelle des listes électorales le 5 avril

La Direction générale des élections (DGE) a annoncé, en perspective des élections législatives du 17 juin prochain, l’ouverture à partir du 5 avril prochain d’une période de révision exceptionnelle des listes électorales d’une durée de 10 jours, selon un communiqué.



Election législative : Ouverture d’une révision exceptionnelle des listes électorales le 5 avril

Cette révision, qui se déroulera du 5 au 15 avril, va concerner aussi bien les Sénégalais vivant sur le territoire national que ceux qui sont établis à l’étranger, précise le texte.

Sont concernés les « citoyens qui sollicitent une inscription et qui ont 18 ans et plus à la date du 17 juin », ainsi que les électeurs qui demandent une modification de leur inscription et les militaires et paramilitaires, ou les civils qui changent de statut.

De même, les « électeurs qui ont perdu leur carte d’électeur » peuvent participer à ces opérations.

« En cas de perte de la carte, l’électeur fait la déclaration auprès de la commission administrative qui lui délivre une attestation sur la base de laquelle, il peut demander la délivrance d’un duplicata », souligne le communiqué.

La commission procède à des « radiations d’électeurs soit sur demande, soit d’office ».

« Quelle que soit l’opération, l’électeur doit se présenter avec sa carte nationale d’identité numérisée. Il doit également se prémunir d’un certificat de résidence ou d’un document officiel justificatif de son rattachement à la collectivité locale au cas où l’adresse domiciliaire figurant sur la carte nationale d’identité ne se trouve pas dans ladite collectivité », explique le communiqué.

La Direction générale des élections rappelle que les « récépissés des cartes nationales d’identité ne sont pas admis », tout en rappelant aux électeurs que la révision est la « seule occasion qui leur est offerte pour demander ou obtenir un duplicata ».

La Direction générale des élections exhorte par ailleurs les électeurs à se rendre le plus rapidement possible dans les « commissions administratives de leur localité car toute prorogation de la période de révision exceptionnelle des listes électorales est totalement exclue ».

Ce communiqué a été publié par l’Agence de presse sénégalaise (APS)



Samedi 31 Mars 2012 - 01:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter