Elections Législatives – Ibrahima Sall : "Nous ne tolérerons pas que des enseignants sacrifient les élèves pour battre campagne"

Le gouvernement ne tolérera pas que des enseignants désertent les classes pour aller battre campagne, a prévenu le ministre de l’Education nationale, Ibrahima Sall, en prévision des législatives du 1er juillet prochain.



Elections Législatives – Ibrahima Sall : "Nous ne tolérerons pas que des enseignants sacrifient les élèves pour battre campagne"
‘’Non, je peux tout de suite dire qu’on ne permettra pas à des enseignants de liquider l’école pour aller faire la politique. Nous serons intransigeants là-dessus. Nous ne pouvons pas mettre en péril l’avenir des enfants pour les questions électorales’’, a averti M. Sall dans une interview parue lundi dans le quotidien « EnQuête » (privé).
Il a assuré que le ministère de l’Education nationale prendra ‘’toutes les dispositions pour que les gens soient dans les classes et que le quantum horaire soit atteint’’. Encore que ‘’tous les enseignants ne sont pas des politiciens’’, a-t-il rappelé.

La campagne électorale pour les élections législatives démarre dans la première quinzaine de juin. Elle durera trois semaines.
Ibrahima Sall souligne qu’‘’il n’est pas permis pour le ministère d’accepter des examens si le quantum horaire n’est pas atteint’’.
‘’Il (le quantum horaire) sera atteint, selon le découpage du calendrier, et nous allons prendre toutes les dispositions pour que les diplômes ne soient pas au rabais. Il n’y aura pas bâclage’’, a-t-il promis.

Gata Doré

Mardi 5 Juin 2012 - 11:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter