Elections au Togo: l’ensemble des partis politiques sera bien présent

La commission électorale nationale indépendante (CENI) a clôturé à minuit, mercredi 19 juin, les dépôts de candidature pour les élections législatives du 21 juillet. Les membres de la CENI ont travaillé tard pour éplucher les dossiers des candidats les uns après les autres. Les différentes tendances de l’opposition seront bien présentes, mais en ordre dispersé.



Elections au Togo: l’ensemble des partis politiques sera bien présent

L’Union pour la République (Unir), le parti au pouvoir, est arrivé à la Céni peu après 20 heures pour déposer son dossier. Un peu plus tard, ce fut au tour de la coalition Arc-en-ciel avant que le collectif Sauvons le Togo, ne dépose son dossier 20 minutes avant la fermeture des grilles. C’est dans les locaux de la Ceni que ses membres ont pu finir le classement des dossiers. L’opposition dans son ensemble participera donc à ces élections, mais seulement en rang dispersé.

Cette campagne réserve une surprise de taille: Dahoukou Péré, ancien président de l’Assemblée nationale et exclu du Rassemblement du peuple togolais (RPT) en 2001 pour avoir demandé des réformes au sein du parti, sera tête de liste de Unir à Blitta, la circonscription électorale de Faure Gnassingbé.

Une soirée calme

Jean-Pierre Fabre, leader de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), conduit la liste du collectif Sauvons le Togo à Lomé avec Gérard Adja et Alphonse Kpogo. Ces derniers sont encore en détention dans le cadre de l’affaire des incendies de janvier. La coalition arc-en-ciel positionne Dodji Apévon en tête de liste à Lomé et Brigitte Adjamagbo Johnson à Atakpame.

Le calme qui a régné toute la soirée a rassuré Angèle Aguiga, la présidente de la CENI, qui s'est dite satisfaite de la sérénité dans laquelle la clôture a été réalisée.


Rfi.fr

Jeudi 20 Juin 2013 - 11:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter