Elections : des socialistes exigent la «tête» du ministre de l’Intérieur.



Elections : des socialistes exigent la «tête» du ministre de l’Intérieur.
On croirait entendre Mamadou Diop Decroix du Front patriotique pour la défense de la république. Et pourtant c’est Babacar Diop, président de la «Jeunesse pour la démocratie et le socialisme» (Jds), dont le mouvement fait partie du Parti socialiste (Ps), lui-même dans la coalition présidentielle, qui réclame la tête du ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo. Selon lui, il est trop impartial pour prétendre organiser le référendum prévu en mai 2016 et la prochaine présidentielle : «Il est maire et membre de la direction du parti au pouvoir. Les récentes opérations d’inscriptions sur les listes électorales viennent de le disqualifier. Nous voulons une personnalité politique neutre, équidistante des partis politiques  pour l’organisation du référendum et des élections de 2017, peut-on lire dans un communiqué parvenu à notre rédaction.

Sur la tenue du référendum en mai 2016, Mr Diop juge que qu’il doit être avancé parce que : «Les acteurs politiques doivent disposer au moins d’un an pour préparer l’élection»

Ousmane Demba Kane

Mercredi 16 Septembre 2015 - 15:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter