Elections en RCA: le délai de février 2015 n'est «pas tenable»

La transition en Centrafrique va se prolonger. Les élections prévues en février 2015 ne pourront pas être organisées à temps. Une information donnée sur nos antennes par Dieudonné Kombo-Yaya, le président de l'Autorité nationale des élections (ANE), invité de RFI ce lundi. En novembre 2013, le groupe international de contact avait décidé que des élections seraient organisées en février 2015 et qu'elles marqueraient la fin de la transition. Le mois suivant, l'ANE était créée. Mais ses membres ont bien du mal à fonctionner. Le manque de moyens est criant dans un pays où l'insécurité est toujours présente. Ecoutez l'intégralité de cette interview dans les matinales de RFI ce lundi (à 6h45 et 7h45 sur l'antenne Afrique et 8h45 sur l'antenne Monde).



Les conditions ne sont pas réunies pour organiser comme prévu des élections en Centrafrique dès février 2015. REUTERS/Luc Gnago
Les conditions ne sont pas réunies pour organiser comme prévu des élections en Centrafrique dès février 2015. REUTERS/Luc Gnago
Personne n’est dupe. Aujourd’hui, les conditions actuelles font que le délai de février 2015 est peu envisageable. (...) Il faut penser automne 2015 plus qu’entre juillet et septembre où c’est la plus forte saison des pluies. C’est la version optimiste.
Dieudonné Kombo-YayaPrésident de l'Autorité nationale des élections

Rfi.fr

Lundi 1 Septembre 2014 - 10:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter