Elections locales : le virage décisif pour éviter le report



Elections locales : le virage décisif pour éviter le report

Sur le maintien ou non de la date du 29 juin pour la tenue des élections locales, le mot est lâché. N’en déplaise au Parti Démocratique Sénégalais (PDS) et Rewmi contre tout report du rendez-vous électoral mais le constat est là. On est plus proche de l’échec que de la réussite. Entre la majorité, l’opposition et les non alignés, c’est l’impasse. Si le dialogue de sourd demeure, « dans les jours qui viennent, il sera pratiquement impossible d’organiser les élections à date échue ».


Professeur Babacar Gueye, coordonnateur du collectif des organisations de la société civile qui se prononce, ne manque pas d’enfoncer le clou. « On n’essaye de s’en sortir mais ce n’est pas encore le cas. On est en train de patauger. Dans les jours qui viennent, il sera pratiquement impossible d’organiser les élections à date échue. Les positions sont encore assez éloignées donc je ne vois pas encore le bout du tunnel ».
D’où l’urgence d’accélérer la cadence selon lui. « Il va falloir très rapidement trouver une solution à la situation si nous voulons organiser les élections à date échue. Je ne vais pas dormir tant que je n’aurai pas appelé tout le monde pour voir si ». Pour le coordonnateur dans les colonnes du journal « l’observateur », « ça peut évoluer rapidement comme ça ne peut pas évoluer ». 


Mardi 11 Mars 2014 - 11:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter