Elections locales mars 2014 : Tensions en vue entre AFP et APR

Le mandat du président Moustapha Niasse à l’Assemblée nationale ayant posé les jalons d’une mini crise entre les Alliances Pour la République (APR) et des Forces du Progrès (AFP), les prochaines élections locales risquent de rajouter une couche de tension entre les deux alliés de la mouvance présidentielle Benno Bokk Yaakaar (BBY) notamment pour le fauteuil de maire de Fann-Point E-Amitié.



Elections locales mars 2014 : Tensions en vue entre AFP et APR

En effet, face à Malick Diop de l’AFP bien décidé à se battre pour son fauteuil qu’il occupe depuis 2009, le responsable de l’APR dans la commune, Baaba Ly affiche ses ambitions.

Même si sa candidature n’est pas encore à l’ordre du jour, ce dernier se dit prêt à se sacrifier pour la localité qui l’a vu grandir et qui lui a tout donnée.

« Les élections locales auront lieu dans neuf mois. C’est peu et beaucoup en même temps. Mon attachement à la commune de Fann-Point E-Amitié reste intact. Cette localité qui m’a vu grandir m’a tout donnée. Je suis donc prêt à me sacrifier pour elle », déclare Baaba Ly qui précise sur les colonnes du journal « L’As » qu’il aurait aimé qu’un projet de loi soit porté par le gouvernement du président Sall sur l’élection des maires au suffrage universel qui est d’une réelle importance ».


Mardi 11 Juin 2013 - 13:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter