Electrification-le Fonsis et Meridiamm dégagent une enveloppe de 27 milliards FCFA pour la commune de Méouane

Le coût global du projet est de 27 milliards de nos francs. Les travaux vont démarrer au mois de février prochain pour une durée de huit (8) mois. Une centrale électrique photovoltaïque d’une puissance de prés de trente (30) mégawatts pour la commune de Meouane située dans le département de Tivaouane.



Electrification-le Fonsis et Meridiamm dégagent une enveloppe de 27 milliards FCFA pour la commune de Méouane
Cette centrale électrique photovoltaïque va être connectée au réseau électrique de la Senelec. Les travaux vont être exécutés par la société Senergy Pv Sa pour une durée de huit (8) mois. Les objectifs visés à travers ce projet est la diversification des sources d’énergies par l’introduction d’une énergie propre comme préconisée par le gouvernement du président Macky Sall qui veut atteindre un taux d’introduction de 20% à l’horizon 2017.  

Pour le Directeur général du Fonds souverain d’investissements stratégiques (Fonsis), Amadou Hott: «La réalisation de ce projet qui démarre au mois de février prochain va permettre l’accès à l’électricité des populations". Co-développeur du projet avec son partenaire Méridiamm, le Fonsis met ainsi en œuvre la vision du président de la République qui encourage le mixte énergétique. L’autre intérêt de ce projet, c’est qu’il est en phase avec les conclusions de la Cop 21, la conférence sur le climat qui s’est tenue à Paris au mois de décembre», souligne Amadou Hott.  

Principale bénéficiaire de ce projet d’énergie photovoltaïque, la commune de Meouane, représentée par son maire, par ailleurs directeur de la maison de la Presse Bara Ndiaye a dit toute sa satisfaction. «Ce projet est venu à son heure, un projet qui a l’adhésion totale des populations de Meouane. Car elles ont été impliquées dans toutes les étapes de sa mise en œuvre. Et mieux, les populations impactées par ce projet ont été entièrement indemnisées selon un barème supérieur même au barème national », déclare le maire. 

Une signature de protocole d’accord qui a eu lieu aujourd’hui dans les locaux de la Primature en présence du Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne et des partenaires engagés pour la concrétisation du projet qui vise à long terme, la réduction du coût du kilowatt avec des coûts d’exploitation faibles.
       

Khadim FALL

Jeudi 14 Janvier 2016 - 15:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter