Électrification rurale au Sénégal : 2 840 villages électrifiés en 2015

Le conseil interministériel sur les découvertes de pétrole et de gaz élargi à l'électrification rurale, s’est tenu aujourd’hui. Une occasion, pour le ministre porte-parole du Gouvernement, Seydou Guèye d’informer que la politique mise en œuvre par le président Macky Sall porte sur un mixte énergétique donc, une politique assise sur l'inclusion sociale comme l'accès à l'électricité. Mais également une politique de compétitivité en termes de coût et efficacité des installations.



 Le porte-parole du Gouvernement a fait l’état des lieux de la politique d'accès à l'électricité dans les villages et selon lui  : «en 2012, nous avions un nombre de villages électrifiés de l'ordre de 1648 villages. En 2015, et en 2015 nous en sommes à 2840 ; donc une progression de 72% en valeur relative et de 1192 villages supplémentaires qui ont été électrifiés. Le nombre de ménages qui ont été électrifiés en 2012 est  de 170 000 ménages et pour 2015, nous sommes à 276 000 soit une progression de 27%. Globalement, le taux de l'électrification en 2012 était de 24% mais actuellement nous sommes à 31,6% ».

Pour Seydou Gueye , ce qu'il convient de retenir c'est que le Sénégal s'est fixé comme objectif pour 2025 la couverture universelle de l'électrification. Les Nations Unies l'ont déclaré pour 2030 mais le président Macky Sall a fait l'option d'y arriver en 2025 avec un objectif intermédiaire en 2017 d'arriver en taux de couverture de 60% contre la réalité actuelle qui est un taux de 31,5%.

Pour lui, les modèles de concession pour la fourniture d'électricité, des projets d'électrification rurale à partir d'objectif rural et un programme très structurant qui est le programme national d'urgence d'électrification rurale. Ce qui nous a permis d'atteindre un certain nombre d'acquis de 2012 pour bien mesurer l'effort qui a été fait et les performances en trois (3) ans en matière d'électrification rurale. 

Parlant des recommandations, Seydou Guèye de dire que le Premier ministre a donné les recommandations suivantes pour assurer la réalisation des objectifs fixés pour l’électrification rurale et qui sont, entre autres, la mise en place d’infrastructures, l’harmonisation et la mitigation du système de tarifaire.

Il s’agit également d’assurer la mise en corrélation entre la potentialité du Sénégal et la stratégie de transport et de distribution, la finalisation et le bouclage de toutes les concessions, la mise en place de mécanismes de paiement des factures tous les deux mois et l’accélération de tous les investissements.

Le conseil interministériel d'aujourd'hui a été consacré à la situation de l'électrification rurale dans un contexte marqué par d'importantes découvertes de pétrole et de gaz. La mixte énergétique ambitionne de garantir la sécurité de nos approvisionnements, le renforcement de nos capacités productives et l'accès universel à l'électricité notamment dans les zones rurale.

Aminata Diouf (Stagiaire)

Mardi 21 Juin 2016 - 16:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter