Eliane Houlette : «Si nous en avons l’opportunité, Massata Diack sera arrêté».

L’affaire Lamine Diack est loin de connaître son épilogue et son fils Massata Diack est sous le collimateur de la justice française. En effet, Eliane Houlette, la patronne du parquet de Paris a soutenu que si l’occasion se présentait, il sera arrêté.



Eliane Houlette : «Si nous en avons l’opportunité, Massata Diack sera arrêté».
 «Nous n’avons pas arrêté le fils de M. Diack parce qu’il n’est pas venu à Paris quand il devait le faire. Mais il est aussi impliqué dans cette affaire ». Ces propos sont de la patronne du parquet financier de Paris qui se prononçait sur l’affaire Lamine Diack. Selon elle, le fils de l’ancien Président de l’instance internationale de Basket, le Sénégalais Lamine Diack, qui, rappelons le fait l’objet d’une seconde inculpation pour les faits de corruptions, est au cœur de cette affaire.

La gravité de cette affaire est avéré selon Eliane Houlette qui martèle que : «Si nous en avons l’opportunité, Massata Diack sera arrêté ». Et de poursuivre : «je ne sais pas si on doit ou non parler de mafia, mais il s’agit d’un système rôdé de corruption. On vous dit : soit vous payez, soit vous êtes sanctionnés. De ce fait, nous savons pour le moment, Lamine Diack a reçu 1 million d’euros (655 millions de francs Cfa) de la fédération russe pour passer au silence des cas avérés de dopages », nous rapporte Libération.

Mais Lamine Diack et Sébastien Coe sont à nouveau dans le collimateur du Parquet de Paris en ce qui concerne l’attribution du Mondial à la ville d’Eugène aux Etats Unis.

Ousmane Demba Kane

Mardi 22 Décembre 2015 - 07:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter