Éliminatoires CDM 2018 : l’Angleterre frôle la catastrophe, l’Allemagne déroule, Lewandowski frappe encore

Nouvelle fournée de rencontres des groupes de qualifications pour le Mondial 2018 ce soir un peu partout en Europe. On notera la victoire Allemande contre l'Irlande du Nord (2-0), pendant que l'Angleterre n'a pas pu faire mieux qu'un 0-0 en Slovénie, sauvée par un très bon Joe Hart.



Nouvelle fournée de rencontres des groupes de qualifications pour le Mondial 2018 ce soir un peu partout en Europe. On notera la victoire Allemande contre l'Irlande du Nord (2-0), pendant que l'Angleterre n'a pas pu faire mieux qu'un 0-0 en Slovénie, sauvée par un très bon Joe Hart.
 
Mais au fur et à mesure que la rencontre avançait, les Allemands semblaient déterminés à corser l’addition. Menés par un bon Toni Kroos et un Gündogan auteur d’une bonne entrée à la mi-temps, ils ne jouait pratiquement qu’en terrain adverse, asphyxiant les Nord-Irlandais. Et malgré des nouvelles occasions de Gündogan ou de Götze, le score en est finalement resté là. Les champions du monde en titre restent tranquillement installés en tête du groupe C avec trois victoires en autant de rencontres. Et la bonne série allemande devrait se poursuivre puisqu’en novembre, l’Allemagne affrontera Saint-Marin et l’Azerbaïdjan.
Southgate peut remercier Joe Hart
 
Dans l’autre gros choc du soir, la Slovénie a tenu l’Angleterre en échec (0-0).Wayne Rooney démarrait la rencontre sur le banc, et ce alors qu’il avait débuté lors de la victoire contre Malte. C’est donc Henderson, qui avait lui brillé à Wembley, qui portait le brassard de capitaine. Les Three Lions démarraient fort, et Oblak devait s’interposer brillamment devant Sturridge pour empêcher le Liverpuldien d’ouvrir la marque (4e). Mais les Slovènes avaient des arguments à faire valoir. Après une erreur de la défense anglaise, Hart remportait un face à face devant Bezjack, et dans la foulée, Kurtic voyait sa frappe s’écraser sur le poteau (10e). Mais peu à peu, le rythme commençait à baisser considérablement... Jusqu’au début de la deuxième période !

La Slovénie avait passé la seconde. Devant Hart, Birsa faisait le mauvais choix alors qu’il avait une opportunité en or pour mettre les siens devant (46e). Juste après, Kurtic obligeait le portier anglais à sortir une des parades de la saison, allant chercher le ballon qui se dirigeait tout droit vers sa lucarne (48e) ! Lorsqu’il était sollicité par les attaquants britanniques qui ne créaient que trop peu de brèches dans une défense slovène solide, Jan Oblak répondait présent. C’est même Joe Hart qui avait le plus de travail dans ce duel à distance, puisque le gardien du Torino sortait une nouvelle intervention décisive, cette fois devant Ilicic (70e). Jesse Lingard, encore reconduit par Souhtgate ce soir, voyait ensuite sa frappe puissante détournée par le gardien de l’Atlético (82e). Malgré une dette domination pendant les dix dernières minutes, les Three Lions n’auront pas pu renverser la vapeur. Fin de série pour l’Angleterre qui restait sur une série de 14 victoires en éliminatoires mais reste leader de son groupe. Enfin, nouvelle mention spéciale à Robert Lewandowski qui a encore sorti la Pologne d’un mauvais pas en délivrant les siens à la dernière minute face à la modeste équipe d’Arménie.


Source: Footmercato.net 


Mercredi 12 Octobre 2016 - 00:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter