Emission "Dinee ak Diamono" de Walf TV: La DIC s’intéresse à de «graves déclarations»

La Division des Investigation Criminelles (DIC) n’a pas placé Sidy Lamine Niasse dans son collimateur mais les invités du dernier «Dinee ak Diamono ». En cause, de «graves déclarations » faites lors des débats.



Les enquêteurs de la DIC ont effectué hier une descente dans les locaux de la télé appartenant à Sidy Lamine Niasse pour prendre possession de l’enregistrement de « Dinee ak Diamono », une des émissions phare de Walf TV. Selon nos confrères de « Libération », la DIC a été saisie suite à des « déclarations très graves » faite lors de cette émission comme le soutient une source autorisée sans plus de précisions.

Les policiers ont d’ailleurs passé la soirée du vendredi à regarder l’émission pour se faire une idée et les premières convocations sont tombées hier soir puisque l’un des participants, en l’occurrence le journaliste Mouth Bane, a été convoqué par la DIC. Les mêmes sources s’empressent de préciser que Sidy Lamine Niasse, Président Directeur Général dudit groupe de presse, n’est nullement concerné par la procédure, contrairement à ce que d’aucuns ont pu penser. 


Samedi 27 Février 2016 - 08:50




1.Posté par PAPE le 27/02/2016 21:40
TOUT CELA C'EST DU CINÉMA. IL N'Y A AUCUNE GRAVE DÉCLARATION. TOUT CE QUI EST DIT EST CONNU ET RÉPÈTE.
ON ESSAIE D'AMPLIFIER DES SITUATIONS ORDINAIRES, BANALES.
IL FAUT CONTINUER À CRITIQUER LE RÉGIME DE MACKY. ET ALORS?
AUCUNE INTIMIDATION NE PASSERA.

2.Posté par PAPE le 28/02/2016 07:54
L'OBJECTIF DU RÉGIME EST DE POUSSER L'INTIMIDATION À UN NIVEAU OU N'IMPORTE QUEL SÉNÉGALAIS N'OSERA PLUS S'EXPRIMER.
TRANSFORMER LES SÉNÉGALAIS EN MOUTONS DE PANURGE, FAIRE EN SORTE QU'ILS N'EXERCENT PLUS UNE ACTIVITÉ CRITIQUE ET LEUR ÔTER DU BIEN LE PLUS PRÉCIEUX EN DÉMOCRATIE LA LIBERTÉ D'EXPRESSION.
NON, MACKY EST TROP PETIT POUR NOUS RAMENER 50 ANS EN ARRIÈRE
.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter