Emprunt obligataire : Thérèse Faye Diouf «met en garde» Khalifa Sall

Sur l’affaire de l’emprunt obligataire qui oppose le maire de Dakar au ministre de l’Economie des Finances et du Plan, Thérèse Faye Diouf prend parti. En effet, cette dernière a prié Khalifa Sall doit «arrêter de jouer à la victime». Dans cette affaire. C’était lors d’une conférence de presse qui s’est tenue hier.



Emprunt obligataire : Thérèse Faye Diouf «met en garde» Khalifa Sall
«Khalifa Sall doit arrêter de jouer à la victime et apporter des réponses appropriées aux problèmes techniques soulevés par le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba». Dixit Thérèse Faye Diouf lors de son face-à-face hier avec la presse. La coordonnatrice de la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer) se prononçait ainsi sur l’affaire de l’emprunt obligataire qui oppose le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan.
Selon la responsable du Cojer,  l’Etat ne peut pas garantir une mairie croulée sous le poids des dettes, sous peine de  voir d’autres localités solliciter les mêmes droits : «si l’Etat garantit à hauteur de 10 milliards de francs CFA l’emprunt obligataire, comme le souhaite la mairie de Dakar, une municipalité déjà très endettée, demain Kaolack ou Fatick pourrait en faire autant.
Thérèse Faye Diouf a ainsi exhorté Khalifa Sall de «sursoir à ses ambitions démesurées et réaliser des projets à hauteur moyens».

Ousmane Demba Kane

Mercredi 18 Mars 2015 - 12:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter