En Afrique du Sud, un numéro d'urgence pour les fermiers blancs

Une association lance un numéro d’urgence pour les fermiers blancs en danger. C’est une initiative d’Afriforum, une organisation engagée dans la défense de la minorité afrikaner qui dénonce les attaques dont sont l’objet les fermiers blancs. Cette semaine encore un homme a été abattu dans une ferme dans la province du Free State.



L'initiative de créer un numéro d'urgence pour les fermiers blancs répond à un problème d'insécurité selon l'organisation Afriforum.
L'initiative de créer un numéro d'urgence pour les fermiers blancs répond à un problème d'insécurité selon l'organisation Afriforum.

Pour Afriforum, il ne s’agit pas de remplacer la police, mais de multiplier les interventions. Pour l’association, qui dénonce les attaques dont sont victimes ses membres principalement des fermiers blancs dans des zones rurales isolées, la police est souvent trop éloignée, trop lente pour intervenir efficacement.

Le numéro d’urgence qu’elle met en place doit fonctionner 24h sur 24 et alerte simultanément la police, mais aussi les voisins, des sociétés de sécurité privée et les membres les plus proches de cette organisation.

Plusieurs dizaines de fermiers blancs sont tués chaque année. Cinquante huit l’année dernière selon les chiffres de la police. Mais pour Afriforum ces cas d’assassinats de fermiers blancs ne sont pas pris au sérieux. La police elle argumente que le nombre d’attaque contre les fermes est en baisse.

Un sujet délicat dans un pays où le nombre de meurtre reste élevé, environ 16 000 par an.


Rfi.fr

Dimanche 4 Janvier 2015 - 12:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter