En Afrique du Sud, une semaine d'hommages à Nelson Mandela

Une nouvelle journée sans Nelson Mandela, décédé jeudi 5 décembre à 95 ans, commence en Afrique du Sud. Vendredi, toute la journée, les Sud-Africains se sont déplacés dans les différentes villes du pays pour rendre hommage au héro de la lutte anti-apartheid. A Johannesburg, des centaines de personnes ont convergé vers sa maison à Soweto. Les cérémonies publiques et officielles vont se poursuivre jusqu'au lundi 16 décembre, avec dimanche prochain, les funérailles nationales à Qunu, le village natal du père de la Nation sud-africaine. Le programme.



Une jeune femme plonge son regard dans celui de Nelson Mandela, à l'extérieur de sa maison de Hougton (Johannesburg), le 6 décembre 2013. REUTERS/Sibongile Ngalwa/GCIS/Handout via Reuters
Une jeune femme plonge son regard dans celui de Nelson Mandela, à l'extérieur de sa maison de Hougton (Johannesburg), le 6 décembre 2013. REUTERS/Sibongile Ngalwa/GCIS/Handout via Reuters

Dimanche 8 décembre : « journée nationale de prières et de réflexions », suivie d'hommages locaux, organisés par des municipalités, des branches de l'ANC, le parti au pouvoir fondé par Mandela, des syndicats, des Eglises...
 

Mardi 10 décembre : cérémonie nationale officielle dans le stade Soccer City (FNB Stadium) de Soweto, près de Johannesburg. C'est là qu'un Mandela déjà très affaibli avait fait sa dernière apparition publique lors de la finale de la Coupe du monde de football de 2010.
 

Mercredi 11, jeudi 12, vendredi 13 décembre : La dépouille de Mandela sera exposée à Union Buildings pour qu'officiels et anonymes puissent venir lui rendre un dernier hommage.
 

Dimanche 15 décembre : Le père de la « Nation arc-en-ciel » sera inhumé dans 
son village de Qunu (sud), où il avait, disait-il, passé les plus belles années de sa vie, et où il désirait reposer aux côtés de ses parents et de trois de ses enfants.
 

Lundi 16 décembre : Même si ce dernier point ne fait pas partie du programme officiel, les cérémonies s'achèveront en ce « Jour de la Réconciliation », férié en Afrique du Sud, au cours duquel une statue de l'ancien dirigeant doit être érigée devant Union Buildings.
 

En attendant, de nombreux anonymes continuent de célébrer Nelson Mandela. Témoignages à Soweto.

Source : Rfi.fr
 


Dépêche

Samedi 7 Décembre 2013 - 09:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter