En Algérie, on manifeste contre la nouvelle candidature Bouteflika

En Algérie, plusieurs manifestations contre un quatrième mandat du président Bouteflika sont prévues ce jeudi 6 mars 2014. Dans la capitale, c’est le collectif Barakat ! qui appelle à un rassemblement. Ce collectif, dont le nom signifie « ça suffit ! » a été créé lors de la dernière manifestation, samedi dernier.



Ils sont journalistes ou militants des droits de l’homme. Ils ont entre 20 et 40 ans. La semaine dernière, après le rassemblement à Alger et après l’arrestation de plusieurs manifestants, ils ont lancé un appel sur les réseaux sociaux contre la nouvelle candidature de Bouteflika à la présidentielle, un appel qui s’est donc transformé en acte fondateur du collectif Barakat !.

Collectif très médiatisé

Il y a deux jours, les membres du collectif se sont réunis devant le Conseil constitutionnel pour protester contre le dépôt de candidature du président. Et des Algériens de plusieurs régions, mais aussi de l’étranger, ont rejoint l’initiative du groupe. Le collectif Barakat ! est très médiatisé depuis la semaine dernière, et sa figure, la plus médiatique, c’est Amira Bouraoui. Cette jeune femme est gynécologue dans un hôpital d’Alger. Elle s’est fait remarquer alors qu’elle manifestait avec quelques personnes devant une université d’Alger contre le quatrième mandat.

Des milliers à adhérer

Elle s’était rapidement fait interpeller par une dizaine de policiers en civil, devant les caméras. S’ils sont des milliers à adhérer au collectif sur les réseaux sociaux, difficile de savoir combien de manifestants seront présents ce matin. La semaine dernière, il n’étaient que quelques dizaines de personnes.


Rfi.fr

Jeudi 6 Mars 2014 - 13:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter