En Côte d'Ivoire, les médias dans la campagne électorale sous la loupe de Reporters sans frontières

Après le Sénégal et la Mauritanie, Reporters sans frontières scrute le comportement de la presse en Côte d’Ivoire : c’est ce que l’organisation appelle « Le monitoring des médias en période électorale », une opération financée par l'Union européenne. Pendant les deux semaines de la campagne officielle, RSF passe au peigne fin une chaîne de télévision, une chaîne de radio et quatre quotidiens. Mode d'emploi



En Côte d'Ivoire, les médias dans la campagne électorale sous la loupe de Reporters sans frontières
Il y a d’abord le matériel : un poste de télévision, un poste récepteur radio et un appareil pour enregistrer toutes les tranches, émissions et magazines d’information de la Radio Côte d’Ivoire et de la Radio-Télévision ivoirienne. Il y a aussi les quatre quotidiens choisis : l'un public, Fraternité Matin, et trois autres privés et partisans : Notre Voie, qui soutient le président sortant Laurent Gbagbo, Le Nouveau Réveil favorable à Henri Konan Bédié et Le Patriote, qui soutient Alassane Ouattara.

Il y a enfin une équipe de huit Ivoiriens venus d’horizons professionnels différents : ils sont juriste, sociologue, informaticien, criminologue ou encore commercial. Ghislain Houedjissi, l'un d'entre eux, explique la manière dont ils procèdent : « Nous prenons les informations qui concernent uniquement les candidats et les mesurons à l’aide d’un chronomètre. En ce qui concerne les organes de presse, nous utilisons des traceuses, des crayons ». Il s’agit de mesurer le temps d’antenne consacré à chaque candidat dans l'audio-visuel et l’espace dédié aux différents concurrents dans la presse.

Au terme des six premiers jours de la campagne officielle, le monitoring de RSF a conclu que Fraternité Matin était le seul média public à assurer un traitement équitable. Après avoir largement privilégié le président sortant, la Radio-Télévision ivoirienne s’améliore depuis samedi 23 octobre, ce qui n'est pas le cas de la Radio Côte d’Ivoire… Les quotidiens Notre Voie, Le Nouveau Réveil et Le Patriote, précise l’équipe du monitoring de Reporters sans frontières, restent largement partisans.

Par RFI

Mardi 26 Octobre 2010 - 11:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter