En Direct de l'Assemblée nationale: "Woré Sarr a piqué une crise", (député)



Ça chauffe à l’Assemblée nationale entre députés de la coalition au pouvoir, Benno Bokk Yaakaar (BBY) et les leaders du cadre de concertation de l’opposition qui regroupe le PDS, Rewmi, UCS, FSD/BJ, AJ/PADS,…Ces derniers indiquent qu’ils ont été agressés par une «milice» du pouvoir. Responsable du parti Rewmi d’Idrissa Seck, Thierno Bocoum déclare, en effet, qu’ils ont été agressés par une milice du pouvoir plus précisément de la coalition BBY. Pis, dénonce le rewmiste, la partie adverse a mis en avant les femmes. Selon l’opposant, cette tactique montre le refus de BBY de les affronter car, souligne-t-il l’opposition ne tape pas sur les femmes. Pour Thierno Bocoum, les députés de BBY ont été peureux. Ce combat est un combat de principe pour le Sénégal où la démocratie est menacée, martèle ce dernier. Ce, avant que Me El Hadji Diouf ne prenne la parole.
 
Le député non inscrit va plus loin pour dire qu’ «on est en train de violer la loi» et fustiger le fait qu’on les a brutalisés. A ce propos, fulmine l’avocat-député, il a été brutalisé, de même qu’Oumar Sarr, le Secrétaire général adjoint du Parti Démocratique Sénégalais (PDS). Annonçant que les travaux sont bloqués depuis 09 heures, Me El Hadji Diouf sert par ailleurs que la députée Woré Sarr a piqué une crise.
 
Affaire à suivre. 



Lundi 2 Novembre 2015 - 12:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter