En Guinée, dans la préfecture de N'zérékoré, une maladie non encore identifiée inquiète la population.

Deux personnes en sont déjà décédées mais un responsable de la santé, contacté par la BBC, ne confirme pas si c'est la réaparution du virus Ebola.



En Guinée, dans la préfecture de N'zérékoré, une maladie non encore identifiée inquiète la population.
Les symptômes observés chez les deux personnes, avant leur décès, sont vomissements et diarrhée. Ces personnes sont d'une même famille vivant à Poropara, à quarante cinq kilomètres du centre de Nzérékoré.
 
Une troisième personne est dans un état très critique.
 
Pourtant joint par la BBC, un responsable de la santé se refuse à toute interview officielle. Parce que dit-il : "il faut éviter de faire raccourcis".
 
Le médecin affirme que des prélèvements ont été faites et sont en cours d'analyse.
 
Quant à la famille concernée, elle aurait opposé une résistance aux agents de la Croix Rouge dépêchés sur place pour la mettre en quarantaine.
 
De son côté, le site Guineematin.com affirme avoir essayé sans succès d'échanger avec les responsables de la Coordination nationale de lutte contre Ebola.
 
L'épidémie d'Ebola est officiellement terminée en Guinée et dans les pays voisins. Mais la guinée est toujours dans la période de surveillance renforcée de quatre vingt dix jours.



 

BBC Afrique

Jeudi 17 Mars 2016 - 08:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter