En Images- contre "Charlie Hebdo" : Place de l'Obélisque à ras bord

Des milliers de musulmans ont répondu favorablement à l'appel des associations islamiques et de la société civile, pour dénoncer la publication de caricatures du prophète Mohamed (Psl) par le journal français, "Charlie Hebdo". La place de l'Obélisque, a refusé de monde. A 15 heures déjà, l'heure fixée pour le démarrage du rassemblement de protestation, la place est pleine de monde. Des versets du Coran, galvanisant davantage, la foule scandant des slogans à la gloire du Prophète Mohamed (Psl).





Dans une foule de gens déterminés où d'autre portent une petite feuille blanche sur laquelle il est écrit, « J'aime Mohamed, je respire Mohamed, paix et salut sur lui ». D'autres brandissaient des banderoles sur lesquelles on peut lire : « Fondation Keur Rassoul les serviteurs du Prophète paix et salut sur lui, « Allahouma Alli Seydina Mouhamadin Wa Salim », ou encore « touche pas à mon prophète Mohamed ».
« Nous n'acceptons pas qu'on s'attaque au prophète Mohamed, un homme de vertus. Nous sommes-là pour dire au monde entier que la paix commence par le respect de la foi des autres et le contraire ne peut qu'engendrer de la violence », a souligné Outaz Alioune Sall.

Cheikh Alassane Sène d'ajouté, « Nous sommes venus témoigner notre amour pour le prophète Mohamad (PSL), lui le socle, le garant, le récepteur, le descripteur. Nous sommes venus témoigner notre amour, pour que le merveilleux prophète lui le père de Fatima Asahara qui a dû braver beaucoup de difficultés pour aujourd'hui arriver à faire étendre cette religion un peu partout dans le monde, cette religion musulmane,  qui a près de 2 milliards d'adhérents. Chère Frère et sœur en Dieu, je crois aujourd'hui, Charly Hebdo avec ceux qui la soutiennent mérite de couler. Et il nous faut une volonté, il nous faut une certaine puissance, pour arriver à faire couler Charly Hebdo et ceux-là, qui sont derrière lui qui voudraient salir notre religion, cette belle religion qui est née à la Mecque et étendue un peu partout dans le monde », dit-il.
Poursuivant, il se dit près à tout pour continuer le combat. « Et nous sommes près à tout. J'ai l'habitude de dire que la prison, c'est par le corps, mais pas pour l'esprit. Et nous allons continuer ce combat », a-t-il averti.

Sambou Biagui, Coordonnateur de la Plateforme Africaine pour le Développement et les Droits Humains, « le message que j'aimerais porter aujourd'hui en organisant cette manifestation se trouve à deux niveaux. Le premier niveau est de répondre à la provocation de Charly Hebdo et de ses compagnons. Dénoncer leurs comportements, mais d'une manière civilisée. Charly Hebdo nous a attaqués par la communication. Il faut répondre par la communication. C'est pour quoi nous avons décidé d'organiser ce rassemblement autour duquel, nous allons lancer des messages. De demander à la France d'arrêter Charly Hebdo. Provoquer le monde musulman, c'est installer une instabilité au monde. Alors que nous nous défendons les Droits Humains, et la paix dans le monde ».
Selon Sambou Biagui, « Celui qui bafoue la liberté de culte est entrain d'instauré l'instabilité dans ce monde-là. Il faut un message de solidarité en vers l'Afrique. Il ne sert à rien de créer des institutions : union africaine, CEDEAO, et de ne pas prendre en compte les difficultés Africaines. La première difficulté du monde africaine aujourd'hui, c'est le terrorisme, c'est le ravage de Boko Haram au Nigéria, le peuple nigérien est fatigué... ».

Des personnalités politiques comme le Premier ministre Mouhamed Boune Abdallah Dionne, accompagné du ministre des Forces armées, Augustin Tine, des ministres-conseillers Mor Ngom, Seydou Guèye et Mahmoud Saleh ont marqué leur présent à ce rassemblement. L'opposition était aussi représentée par le coordonnateur du Parti démocratique sénégalais (PDS), Omar Sarr accompagné de Mamadou Diop Decroix, Djibo Ka, etc.

Des représentants des différentes familles religieuses, des prédicateurs comme Oustaz Alioune Sall étaient aussi de la partie. Le lutteur, Modou Lô, entre autres. « On est venu soutenir notre Prophète. Mouhamed est le Prophète de tout le monde, on n'acceptera pas qu'on le caricature », a expliqué Saleh Mahdi, Algérien établi à Dakar.
 



En Images- contre "Charlie Hebdo" : Place de l'Obélisque à ras bord




Dimanche 25 Janvier 2015 - 02:01




1.Posté par David le 25/01/2015 23:36
Le Coran [Sourate 5:versets 57-59]
"Ô les croyants ! N'adoptez pas pour alliés ceux qui prennent en raillerie et jeu votre religion, parmi ceux à qui le Livre fut donné avant vous et parmi les mécréants. Et craignez Dieu si vous êtes croyants. Et lorsque vous faites l'appel à la Salat, ils la prennent en raillerie et jeu. C'est qu'ils sont des gens qui ne raisonnent point. Dis : «Ô gens du Livre ! Est-ce que vous nous reprochez autre chose que de croire en Dieu, à ce qu'on a fait descendre vers nous et à ce qu'on a fait descendre auparavant ? Mais la plupart d'entre vous sont des pervers".

Mais, même si cela arrive, on doit garder notre calme. Dieu nous dit de pardonner et de laisser ces gens à leur incroyance :

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter