En Israël, Barack Obama affiche sa fermeté vis-à-vis de l'Iran

Barack Obama entame ce jeudi le deuxième jour de sa visite en Israël. Hier, après être arrivé à Tel Aviv, le président américain a rencontré à Jérusalem le Premier ministre Benyamin Netanyahu. Au menu de cette rencontre, le nucléaire iranien, le conflit israélo-palestinien et la Syrie.



En Israël, Barack Obama affiche sa fermeté vis-à-vis de l'Iran
Barack Obama a réaffirmé que son pays empêcherait l’Iran de se doter de l’arme atomique. Il reste du temps pour la diplomatie, a-t-il dit, mais toutes les options sont sur la table. Sous entendu : y compris l’option militaire.

« Nous sommes tombés d’accord sur l’objectif : nous ne cherchons pas à contenir un Iran nucléaire, notre politique est d’empêcher l’Iran d’acquérir l’arme nucléaire », a ainsi affirmé le président américain, appelant les dirigeants iraniens à se plier à leurs obligations internationales. « Nous ferons tout ce qui est nécessaire pour empêcher l’Iran de se doter de la pire arme du monde », a-t-il martelé. Des paroles qui ont été saluées par le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu.

Il a été également question de la Syrie. Barack Obama a mis en garde le régime syrien sur l’utilisation d’armes chimiques contre son propre peuple. « Ce serait une grave et tragique erreur », a affirmé le président des Etats-Unis. Il a ajouté que des investigations étaient en cours après les informations récentes faisant état de telles armes.

Concernant le conflit israélo-palestinien, Benyamin Netanyahu a répété que son pays restait engagé en faveur d’une solution à deux Etats, tout en proposant des négociations sans pré-conditions. « J’espère que votre visite, aux côtés du secrétaire d’Etat Kerry, nous aidera à tourner la page de notre relation avec les Palestiniens, a ainsi déclaré le Premier ministre israélien. Asseyons-nous à la table des négociations. Mettons de côté toute pré-conditions et travaillons ensemble pour parvenir à un compromis historique qui mettra fin une fois pour toute à notre conflit ». Sur ce point, Benyamin Netanyahu maintient la position répétée par Israël ces dernières années.

Visite dans les Territoires palestiniens

Ce jeudi matin Barack Obama se rend à Ramallah en Cisjordanie, pour y rencontrer le président Mahmoud Abbas. Rappelons que l’aide américaine à l’Autorité palestinienne est toujours gelée et que les Etats-Unis ont clairement fait obstacles aux récentes démarches diplomatiques des Palestiniens à l’ONU et à l’Unesco. Des Palestiniens déçus par avance de voir arriver un Président américain sans plan de Paix dans ses valises.

Et puis dans l’après-midi, le discours présenté comme le moment-clé de ce voyage. Barack Obama va s’adresser à un parterre d’étudiants israéliens, un discours à la jeunesse de l’Etat hébreu. Et c’est là que l’on verra si Barack Obama est venu avec des idées neuves où s’il se contente de réchauffer ses relations avec Israël.


Rfi.fr

Jeudi 21 Mars 2013 - 08:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter