En RDC, le coup d'envoi des concertations nationales est fixé au 4 septembre

Après de nombreuses hésitations, la date des concertations nationales vient d'être fixée. Ces assises débuteront le 4 septembre. Les délégués, qui viendront de plusieurs horizons, plancheront sur la cohésion nationale recherchée pour mettre fin à la crise multiforme dans le pays.



Joseph Kabila Reuters
Joseph Kabila Reuters
La décision a été prise à l’issue d'entretiens conduits au Palais du peuple, au siège du Parlement, entre le président de la République Joseph Kabila et les deux membres du Presidium des concertations nationales, Aubin Minaku, le président de l’Assemblée nationale et Léon Kengo Wa Dondo, le président du Sénat.
Mais pour certains, la date du 4 septembre est trop proche et certains délégués pourraient avoir des difficultés à être présents le jour dit. José Makila, représentant de l’opposition et favorable aux concertations s'interroge : « Est-ce qu’ils auront suffisamment le temps pour y arriver ? Parce qu’il y en a qui sont en Europe, à l’intérieur du pays… L’essentiel est que tout le monde soit là ».
De grands absents sont déjà annoncés à ces Assises : l’UDPS (Union pour la démocratie et le progrès social) d’Etienne Tshisekedi, l’UNC (Union pour la nation congolaise) de Vital Kamerhe et les FAC (Forces acquises au changement), avec en tête Martin Fayulu.


Source : Rfi.fr

Dépéche

Mercredi 28 Août 2013 - 13:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter