En Tunisie, Youssef Chahed nommé Premier ministre

La Tunisie a désormais un nouveau Premier ministre. Le nom de Youssef Chahed a été annoncé ce mercredi 3 août. Il a 40 ans et s'occupait jusque-là du ministère des Affaires locales. Il a 30 jours pour former un gouvernement d’union nationale.



A l’issue d’une nouvelle réunion avec les partis politiques au palais de Carthage, le président Béji Caïd Essebsi vient de charger officiellement Youssef Chahed de former ce gouvernement d’union nationale. Depuis 2015, Youssef Chahed avait mis sa carrière d’ingénieur agronome de côté puisqu’il était membre des précédents gouvernements, depuis janvier au poste de ministre chargé des Affaires locales, auparavant il détenait le portefeuille de secrétaire d’Etat à la Pêche.
 
Les partis politiques souhaitaient un profil avec des compétences, de la rigueur. Un profil plus politique, moins technocrate que Habib Essid destitué samedi dernier. Même s’il est finalement peu connu, Youssef Chahed est bien un politicien. Il s'est engagé en politique au lendemain de la révolution tunisienne. Après avoir participé à la création de petits partis dans le bouillonnement post-révolutionnaire, il rejoint en 2013 Nidaa Tounes, le parti créé par le président de la République et aujourd’hui dirigé par son fils.
 
A 40 ans, son âge tranche avec les profils souvent plus âgés de la classe politique. Certains saluent d'ailleurs ce « Justin Trudeau tunisien », dont le jeune âge et les compétences « redonnent espoir ». C'est le « choix personnel » du président de la République, dont il a gagné la confiance ces dernières années. Ses proches le décrivent comme un homme « intègre et bosseur ».
 
Mais cette nomination fait déjà réagir, notamment dans l’opposition et sur les réseaux sociaux. Car Youssef Chahed est un proche du président Essebsi, leurs familles ont un lien de parenté par alliance. Certains détracteurs y voient donc une forme de mainmise de l’exécutif par la présidence.
 
« Un gouvernement politique , de compétences, de jeunes »
 
Désormais, Youssef Chahed dispose de 30 jours pour former son cabinet. Selon les premières déclarations, les consultations à la recherche des ministres démarreront dans la journée. Très déterminé, il promet un gouvernement politique, un gouvernement de compétence, de jeunes, où les femmes seront mieux représentées. Et de nombreux dossiers l’attendent déjà en matière d’économie, de corruption et de lutte antiterrorisme.
 
« Aujourd'hui, nous commençons une nouvelle ère, qui nécessite des efforts, des sacrifices exceptionnels, qui nécessite du courage, de l'abnégation, et des solutions extraordinaires, a déclaré Youssef Chahed. Nous allons commencer rapidement les consultations pour former le gouvernement d'union nationale avec l'ensemble de l'échiquier politique et les organisations nationales.
 
Cela sera un gouvernement politique, un gouvernement de compétences nationales, sans système de quota. Un gouvernement de jeunes parce que nous croyons en la capacité des jeunes à changer la situation. Les femmes seront mieux représentées. Ce gouvernement va dire la vérité au peuple tunisien concernant la situation financière, économique et sociale. »


Source: Rfi.fr


Jeudi 4 Août 2016 - 07:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter