En contrepartie de 8,69 millions d'euros, le Sénégal autorise 38 navires européens à pêcher



Le Ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Monsieur Oumar GUEYE, à la tête d’une délégation composée de l’Ambassadeur du Sénégal à Bruxelles, des représentants de structures du département de la Pêche, du Ministère de l’Economie et des Finances, du Centre de Recherche Océanographique Dakar Thiaroye et d’organisations professionnelles (Groupement des Armateurs et Industriels de la Pêche au Sénégal (GAIPES) et de l’Union Patronale des Mareyeurs Exportateurs du Sénégal (UPAMES), séjourne depuis ce jeudi 20 novembre à Bruxelles. 


Il a ainsi procédé à la signature de l’accord de partenariat de pêche durable entre l’UE et le Sénégal, après huit ans de suspension de tels accords. Prévu pour une période de cinq ans, cet accord permettra à 38 navires de l'UE de pêcher dans les eaux sénégalaises en échange d'une contrepartie financière de 8,69 millions d’euros de l'UE.


Cet accord d’une durée de cinq ans, autorise l’UE de pêcher le thon et le merlu selon les dispositions du Code de la pêche. Dans le cadre dudit accord, il est prévu une enveloppe de 750 000 euros comme appui sectoriel de l’UE  par an. Ce montant est destiné à l'amélioration de la surveillance, notamment la lutte contre la pêche INN, le développement de la pêche artisanale et à la recherche,...


Le Ministre de Pêche et de l'Economie Maritime, Omar GUEYE, a par ailleurs rencontré, le Commissaire européen à l'Environnement, des Affaires maritimes et de la pêche, Karmenu VELLA. Une occasion pour les deux parties de magnifier ce partenariat qui s’inscrit en droite ligne de la politique de préservation et de gestion durable des ressources. 


Jeudi 20 Novembre 2014 - 23:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter