En croisade contre l’Ebola, Eva Marie Coll Seck interdit la sortie du territoire au Chef de services des maladies infectieuses de Fann



C’est le mot d’ordre au ministère de la Santé et de l’Action sociale, tous au front contre l’Ebola. Pour ce faire, la tutelle, Eva Marie Coll Seck a gelé toutes les activités. Plus de missions, ni séminaires encore moins d’ateliers. Ce n’est pas le Pr Seydi qui dira le contraire. Le chef de service des maladies infectieuses se voit refuser une mission à l’étranger. Selon « l’As », le Pr Seydi tenait à sa mission, seulement avec l’enregistrement du cas importé d’Ebola enregistré sous nos cieux, le ministre lui a opposé un niet catégorique. Pour Eva Marie Coll Seck, le pays en situation de guerre contre l’Ebola, elle ne peut ni autoriser, ni faire autoriser un quelconque voyage à une personne impliquée dans le combat. Surtout que, soulignent nos confrères, cette personne officie au lieu où le patient guinéen est interné.


De 08h30 à 14h30, hier dimanche, la commission de suivi du virus Ebola s’est réunie, sous la présidence du ministre de la Santé et de l’Action sociale. Ce, pour évaluer la situation avec notamment l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) mais aussi le Président de la République, Macky Sall, à qui Eva Marie Coll Seck rend compte de l’évolution. 


Lundi 1 Septembre 2014 - 11:33




1.Posté par simplemind le 01/09/2014 12:13
un plouc ce professeur ! comment peut on envisager un voyage par ces temps ! ah..perdiems..farniente...tes etudiants doivent rougir de honte.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter