En direct du Palais de Justice : Habré refuse de revenir à sa place.

La suspension du procès de Hissène Habré pour trente minutes après la cérémonie d’ouverture a suscité l’embarras des autorités judiciaires. En effet, l’ex dirigeant tchadien a refusé de revenir à sa place, occasionnant du cout, une autre suspension des audiences. La reprise est programmée à 15 heures.



A la reprise du procès, après une suspension d’une trentaine de minute, le président de la Cour a demandé, comme le stipule la loi, si l’accusé était présent dans la salle. Question à laquelle le procureur général Mbacké Fall a répondu par la négative, arguant qu’il a été déplacé à la suspension de l’audience qui a marqué la fin de la cérémonie d’ouverture du procès.

C’est alors que le président du tribunal, invoquant les articles 275 et 276 de la loi 2014-28 du 3 novembre 2014, stipulant la présence de l’accusé, Mbacké Fall s’est vu intimer l’ordre d’aller le prévenir.
Mais c’était sans compter avec la détermination de l’ancien homme fort du Tchad qui leur a opposé une fin de non-recevoir. Mis au parfum, le président de la Cour a suspendu les audiences jusqu’à 15 heures.
 

Ousmane Demba Kane

Lundi 20 Juillet 2015 - 13:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter