En poète de l’Alternance : Moustapha Niasse chante les louanges de Macky Sall et …

Moustapha Niasse n’a pas tarit d’éloge à l’endroit du Président Macky Sall qu’il élève au rang d’Ulysse. Et comme ce dernier, il arrivera à destination, a-t-il prédit ce mercredi, lors de l’ouverture du séminaire sur la vision du Président Macky Sall qu’il anime à Saly.



En poète de l’Alternance : Moustapha Niasse chante les louanges de Macky Sall et …
 «Macky Sall est l’homme de son pays et de son temps. C’est demain que les gens comprendront ce qu’ils ne comprennent pas maintenant. Tout ce qu’il entreprend de réaliser est au bénéfice du Sénégal. Quand il élabore un programme dont la première étape va finir en 2035, ce n’est pas pour nous, c’est pour les jeunes», a déclaré le président de l’Assemblée nationale face à ses collègues.

Ces derniers se sont retrouvés à Saly pour se pencher sur la vision du Président Macky Sall afin de mieux véhiculer ses réalisations. Surtout en cette période préélectorale.

Et Moustapha Niasse de poursuivre : «Il a posé des actes pour lui et pour ceux qui vont venir après lui. Il est l’homme de son temps sinon il aurait pu arrêter le programme en 2024 en disant que si Dieu l’aide, il va avoir deux mandats et s’en aller. C’est un homme qui pose des actes pour les générations futures».

L’exhortant à ne point s’appesantir sur «les sirènes » qui s’emploient à jeter sur lui le discrédit, M. Niasse le prie de prendre exemple sur Ulysse face aux : « sirènes qui ont tout fait pour  détourner Ulysse parti de Troie pour rentrer à Ithaque. Pendant 10 ans il a navigué car il a été sous les aguets des sirènes, mais il est retourné à Ithaque. C’est exactement ce qu’a fait le Président Macky Sall. Même ceux qui s’opposent au Président Macky Sall, quand ils partent de Mbour pour aller à Dakar, ils passent sur l’autoroute à péage, qu’ils soient des émules de  l’extrême gauche, des sicaires, des sycophantes, qu’ils soient partisans de la violence verbale ou de la violence physique. Et demain, cette autoroute ira jusqu’à Kaolack et Touba. Même les ennemis les plus irascibles du monde moderne auront dans l’esprit le symbole du réflexe humain».

N’empêche, martèle-t-il «Le pays avance, le Sénégal avance. Ceux qui ne veulent pas de cette politique peuvent se serrer la main dans le désert. Mais nous, nous travaillons avec le Président Macky Sall sans aucune réserve parce que nous le faisons pour lui et pour l’avenir de notre pays».

Le Secrétaire général de l’Alliance des forces de progrès (Afp) de conclure : «Les sages africains disent : la mangue qui t’a nourri et qui a été produite par un manguier que tu n’as pas planté doit t’amener à planter des manguiers qui vont produire des mangues qui ne vont pas te nourrir mais d’autres personnes en mangeront».

Ousmane Demba Kane

Jeudi 18 Mai 2017 - 11:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter