En prélude à son procès: Barthélémy Dias dresse ses axes de défense

Alors qu’il s’apprête à faire face à la justice demain, Barthélémy Dias a convoqué un point de presse pour rendre public ses axes de défense. En effet, à l’aide de vidéo du Président Macky Sall, dans l’opposition lors des faits, et d’enregistrement de son prédécesseur, Me Abdoulaye Wade, le maire socialiste s’est employé à prouver son innocence aux Sénégalais, avant de se rendre au tribunal demain.



En prélude à son procès: Barthélémy Dias dresse ses axes de défense
«Le Président Macky Sall a dit dans ses propos (Ndlr-vidéo qu’il a présenté à la presse) que les vrais responsables de cette attaque, ce sont les commanditaires. C’est tout ce qui intéresse ma défense. Et je rappelle qu’aujourd’hui que le Président Macky Sall est le président du Conseil supérieur de la magistrature», a d’emblée déclaré le maire de maire de Mermoz/Sacré-Cœur.

Selon lui ces pros du locataire du Palais suffisent amplement à démontrer qu’il n’est qu’une victime dans cette affaire. Mais, ne s’en arrêtant pas là, M. Dias a convoqué une bande audio dans laquelle on entend Me Abdoulaye Wade, président de la République au moment de l’attaque ayant conduit à la mort de Ndiaga Diouf, que ces hommes faisaient partie de la sécurité du Parti démocratique sénégalais (Pds), et qu’ils ne s’étaient présentés à sa mairie que pour discuter.

D’ailleurs, Me Wade avait révélé à nos confrères de la Rfi, que ces personnes avaient rendu visite à Alioune Tine, Amath Dansokho, Abdoulaye Bathily, sans heurts, avant de venir à la mairie de Mermoz/Sacré-Cœur, pour faire savoir à son dirigeant qu’ils n’accepteraient pas qu’ils mettent le feu dans la capitale sénégalaise.

Cette déclaration de l’ancien chef de l’Etat a poussé Dias-fils à féliciter ce dernier de «son honnêteté intellectuelle », car ayant reconnu «que c’est moi Barthélémy Dias qui avait appelé la police. Ça  c’est au moins clair».

 «Barth» de clore ce chapitre en invitant les libéraux à se présenter à la barre : « Je crois qu’Abdoulaye Wade a reconnu que ce sont des éléments de la sécurité du Pds, et j’espère que le Pds pourra prouver que ces individus, qui ont été abusés, bénéficiaient de contrats de travail qui les liaient au Pds en bonne et due forme et en règle avec la Sécurité sociale et l’Ipres». 

Ousmane Demba Kane

Mercredi 30 Novembre 2016 - 19:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter